Accueil > Menu > Documentation > Personnalités > Judaïsme et christianisme > Personnalités chrétiennes > Jean Dujardin


Jean Dujardin


Le Père Jean DUJARDIN par Yves Chevalier

Né le 31 octobre 1936 à Cambernon (Manche), Jean Dujardin a d’abord fait des études d’histoire, puis, entré en 1955 chez les Oratoriens, de philosophie et de théologie. Cette triple formation lui donnera les outils nécessaires au rôle qu’il aura à jouer. Il est ordonné prêtre le 24 juin 1962. Il commence alors une carrière de professeur d’histoire à l’École Saint-Martin de Pontoise, alors dirigée par le Père Pierre Dabosville. Jean Dujardin se considérera comme son disciple. Il lui succédera à la direction de l’école en 1971. De 1984 à 1999, il est élu Supérieur général de l’Oratoire de France ; parallèlement, de 1987 à 1999, succédant au Père Bernard Dupuy, il est nommé Secrétaire du Comité épiscopal français pour les relations avec le Judaïsme, alors présidé par Mgr Gaston Poulain.

Suite

Pour Jean, j’irai prier à l’église (rabbin Daniel Fahri)

Cette semaine, un grand ami du peuple juif s’est éteint. Il s’agit du Père Jean Dujardin, 82 ans, mort à Boulogne-Billancourt dans la nuit du vendredi au samedi 3 mars, c’est-à-dire un shabbath. Ainsi, celui qui est présenté comme « un artisan majeur du dialogue judéo-chrétien » (La Croix du 4 mars 2018) a rejoint son Créateur dans la paix de ce jour sanctifié parmi les autres jours de la semaine. – Je m’honore d’avoir bien connu le Père Dujardin et je ne voudrais pas le laisser partir pour l’autre rive sans lui rendre le modeste témoignage d’un Juif qui lui voue une immense reconnaissance pour le travail qu’il a accompli au service de l’amitié judéo-chrétienne durant les cinquante-deux années de son apostolat.

Suite

Hommage du Père Jean Massonnet

Jean Massonnet est prêtre du diocèse de Lyon. Docteur en théologie et diplômé de l’Institut biblique pontifical, spécialiste de la langue hébraïque, du judaïsme et des relations entre judaïsme et christianisme, il est enseignant émérite de la faculté de théologie de l’Université catholique de Lyon, où il a dirigé le Centre chrétien pour l’étude du judaïsme de 1990 à 2005.
Jean Massonnet est le lauréat en 2016 du prix de l’Amitié judéo-chrétienne de France (Wikipedia).

Suite

Hommage du rabbin Moche Lewin

Le rabbin Moche Lewin est vice-président de la Conférence des rabbins européens, conseiller spécial auprès du grand rabbin de France et vice-président de l’AJCF


Suite

Communiqué

L’Amitié Judéo-Chrétienne de France a appris avec beaucoup de tristesse le décès du Père Jean Dujardin, survenu dans la nuit du 2 au 3 mars. C’est un grand ami qui nous a quittés et un grand artisan du dialogue judéo-chrétien.

Prêtre, historien, directeur d’établissement scolaire, Supérieur de l’Oratoire de France, il a été pendant de nombreuses années secrétaire du Comité Épiscopal pour les Relations avec le Judaïsme.

Bouleversé par la Shoah, qu’à la suite de son maître le Père Dabosville il nommait un « mystère d’iniquité », il joua un rôle essentiel dans la résolution de l’affaire du Carmel d’Auschwitz ; Auschwitz où il accompagna des milliers de jeunes lycéens dans des « Trains de la Mémoire » qu’il avait contribué à fonder. Essentiel aussi fut son rôle dans la déclaration de repentance de Drancy, dont la rédaction porte sa marque, comme dans l’arrêt mis au projet de béatification d’Isabelle la Catholique.

Son souci pastoral le tournait prioritairement vers les responsables de la formation, catéchistes, prêtres, enseignants, et le poussa à organiser avec le SIDIC des sessions permettant aux chrétiens de « lire l’Ancien Testament » avec intelligence, d’approfondir leur lien avec leurs frères aînés et de découvrir la réalité juive vivante.

Comme me l’écrivait le rabbin Moché Lewin, vice-président de l’AJCF, « son engagement exemplaire, au sein de l’Amitié judéo chrétienne de France dont il a été vice-président, lui aura permis d’être le catalyseur de la confiance, de l’estime et du respect entre le christianisme et le judaïsme. Il va beaucoup nous manquer ».

Jacqueline Cuche

Les obsèques du Père Dujardin ont eu lieu le jeudi 8 mars à l’église St Eustache, Paris 1er.

- Le père Jean Dujardin par Yves Chevalier
- Hommages du rabbin Moché Lewin, du rabbin Daniel Fahri et du père Jean Massonnet