Accueil > AJCF Nationale > Carnet > Lettre de Latifa IBN ZIATEN

Lettre de Latifa IBN ZIATEN

Notre présidente a adressé un signe de sympathie à Latifa IBN ZIATEN, mère de la première victime de Mohamed Merah, qui a découvert dans la nuit du 10 Juin des tags haineux et des menaces de mort sur les murs extérieurs de son domicile à Rouen.

Voici la réponse Latifa IBN ZIATEN, fondatrice et présidente de l’association IMAD pour la jeunesse et pour la paix.

Chère Madame,

Votre message de soutien me donne de la force et je vous en suis très reconnaissante. Face à la violence, face à la haine, à l’ignorance et à l’intolérance, nous devons rester unis. Les menaces dont je viens encore de faire l’objet nous l’ont cruellement rappelé.

Toute l’année, je sillonne la France sans relâche pour prêter une oreille attentive à des jeunes bien souvent en souffrance, se sentant délaissés. Par le témoignage que je leur apporte, je suis persuadée de pouvoir, à mon niveau, contribuer à faire bouger les lignes.
Je veux croire que nous pouvons changer le monde et construire un avenir meilleur. Pour cela, il faut de la persévérance. Parce que la tâche est immense, se savoir soutenu et encouragé est indispensable. Grâce à vous, je me sens confortée dans ma détermination à lutter, sans jamais baisser les bras, pour les valeurs auxquelles je crois, pour la jeunesse et pour la paix.
J’ai fondé l’association IMAD dans ce but et je vous invite à la faire connaître auprès de vos proches et le plus largement possible. Afin de poursuivre notre action, nous avons besoin d’être entendus par le plus grand nombre ; nous avons également besoin de soutien financier, même modeste.

Vos mots demeurent ce qui m’est le plus précieux et je vous adresse une nouvelle fois mes très sincères remerciements,

Latifa Ibn Ziaten
Fondatrice et Présidente de
l’Association IMAD pour la Jeunesse et la Paix