Accueil > Groupes AJCF locaux > Auvergne Rhône-Alpes > Lyon > Activités > Programme 2018-2019 des conférences et des rencontres

Programme 2018-2019 des conférences et des rencontres

- Mardi 27 novembre 2018 :
Shabbat et dimanche : y a t il eu substitution ?
Par Danièle Martin
Horaire : 20h30
Prix 5 €
Lieu – Salle Gerlier, Maison diocésaine, 6 Avenue Adolphe Max, Lyon 5e.

Danièle Martin est étudiante de master en théologie. Elle travaille sur les relations judéo-chrétiennes au cours des âges.
Elle est co-auteure d’ouvrages sur les relations judéo-chrétiennes, en particulier à la Renaissance.

L’étude des textes des Pères de l’Église des premiers siècles de l’ère commune concernant leur attitude par rapport au shabbat révèle un paradoxe : ils critiquent la pratique du shabbat et rejettent la valeur théologique du shabbat lui-même, pour lui préférer le dimanche qui a émergé, peu à peu, comme le jour de culte des chrétiens.
Mais, lorsqu’en 321 l’empereur Constantin accorde à l’Empire un repos hebdomadaire le dimanche, les Pères, faute de textes adéquats dans les évangiles, déplacent les caractéristiques du shabbat et sa justification sur le dimanche qui apparaît alors comme le substitut du shabbat.
L’accomplissement de cette synthèse a duré quatre siècles et a entraîné de nombreux conflits.
Cependant est aussi apparue une réflexion autour d’un jour mis à part pour Dieu et pour une célébration de la vie. La lecture spirituelle du shabbat par les Pères prépare le transfert vers la spiritualité du dimanche. De plus, de nombreux juifs et chrétiens attendent le huitième jour, l’accomplissement ultime du shabbat et du dimanche.
En replaçant le débat shabbat/dimanche dans un contexte actuel, il convient d’insister sur l’héritage commun des traditions juives et chrétiennes liées au shabbat et au dimanche : un temps de repos indispensable pour l’homme, au moins une fois par semaine, à défendre contre toutes les tendances capitalistes et matérialistes.

- Jeudi 17 janvier 2019
Dans le cadre de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens,
le rabbin Michaël Azoulay et le cardinal Philippe Barbarin

Echanges à partir du Psaume 85 (84), 11 sur le thème :
Justice et paix s’embrassent, un chemin d’unité.

Horaire : 20h15
Prix : entrée libre. Participation aux frais proposée
Lieu : Université catholique 23 place Carnot, Lyon 2e.

- Mardi 29 janvier 2019
Œcuménisme et ouverture à la tradition rabbinique, en débat avec Nicole Fabre, Pierre Lathuilière et Jean Massonnet

Horaire : 20h30
Prix 5 €
Lieu : le Collège Supérieur, 17 rue Mazagran, Lyon 7e. (Métro Guillotière / Saxe Gambetta)

Diversité et unité : deux notions difficiles à tenir ensemble dans nos sociétés. Ce défi s’adresse aussi aux Églises chrétiennes. Pour y répondre, elles devraient trouver un puissant appui dans un regard commun porté sur leurs racines juives. Ce sera l’objet du débat de cette soirée.

Nicole Fabre : pasteur de l’EPUdF, ayant exercé un ministère de bibliste pendant 16 années. Actuellement aumônier des hôpitaux publics de Lyon.

Pierre Lathuilière : prêtre du diocèse de Lyon, membre du groupe œcuménique des Dombes depuis 25 ans, conseiller théologique auprès de la déléguée épiscopale pour l’œcuménisme. A publié Le fondamentalisme catholique (Cerf, 1995). …

Jean Massonnet a été directeur du centre Chrétien pour l’Étude du Judaïsme de 1990 à 2015 à la Faculté de théologie de Lyon. Il est auteur de Aux sources du christianisme. La notion pharisienne de révélation, (Le livre et le rouleau, 42), Lessius, 2013.

- Dimanche 31 mars 2019
Projection du Film « Qui sont ceux-là pour toi ? » suivie d’un débat entre Jean-François Bensahel, le Rabbin Nissim Sultan, le Cal Barbarin, le frère Louis-Marie Coudray et le P. Jean Massonnet

Horaire : 15h30
Prix Adhérents : 10 € / Non adhérents : 12€ / places limitées
Inscription recommandée sur le site
ou par mail

Lieu : Salle de La Halte (Eglise de l’Annonciation), Place de Paris, 69009 Lyon / Métro D, station Gare de Vaise.

Le film « Qui sont ceux-là pour toi ? » reprend, pour une part importante, la session organisée à Paray le Monial en juillet 2016, entre la communauté de l’Emmanuel et le SNRJ (Service national pour les relations avec le judaïsme). Mais le scénario passe aussi par Paris, Lyon, Rome, Jérusalem. De nombreuses personnes sont interviewées, autant chrétiennes que juives. L’ensemble des dialogues fournit une riche moisson de réflexions sur l’état actuel des relations entre juifs et chrétiens.
Les personnes qui interviendront à la suite de la projection figurent toutes dans le film. Le débat qu’elles entreprendront aidera à ressaisir de façon vivante l’état des relations entre Juifs et chrétiens, les progrès réalisés et les perspectives d’avenir.

Programme de cette demi-journée :
15h00 Accueil
15h30 Projection du film documentaire : « Qui sont ceux là pour toi ? »
16h30 Pause avec buffet sucré cachère
17h00 Débat entre les intervenants avec temps de questions.
Fin : 19h00.

- Mercredi 22 mai 2019
Visite du cimetière de La Mouche
avec deux historiens, Monsieur Jacques Gerstenkorn et Madame Sylvie Altar

Faire l’histoire avec ses pieds, saison 2. : « Visite du cimetière de la Mouche ».
Horaire : 16h00-17h30
Prix 5 €
Situé rue Abraham Bloch dans le quartier de Gerland, le cimetière juif de la Mouche couvre une superficie de 7 000 mètres carrés et compte plus de 4 900 tombes. L’objectif de cette visite est de construire, voire de reconstruire, la mémoire de la communauté juive de Lyon. Le cimetière de la Mouche est en effet le premier cimetière juif consistorial de Lyon, son « histoire foncière » fait partie du patrimoine juif lyonnais. A ce titre, il mérite que l’on retrace ses différents agrandissements qui accompagnent l’évolution de la présence juive dans la cité.
Cette visite se fera à deux voix, celle de l’universitaire Jacques Gerstenkorn, permettra de découvrir l’histoire la plus ancienne du cimetière de sa création et son évolution du XVIII au début du XXème siècle et celle de Sylvie Altar, docteure en histoire, spécialiste des Juifs à Lyon pendant la Seconde Guerre mondiale ; elle racontera l’histoire tragique de cette période. Ce parcours sera l’occasion de « rencontrer » et de raconter la vie de personnages qui ont profondément marqué la vie juive à Lyon.